Le 7 novembre 2013

Soirée de lancement de L'Étrangère qui a perdu ses yeux dans le sable de Florence Miroux

Centre Culturel Algérien (Paris)

Merci à Christian Kirk-Jensen pour les photos, et à François Copin, Ariane Orsini et Flore Tricon pour les lectures !


Les éditions Bleu pétrole et le Centre Culturel Algérien sont heureux de vous inviter à découvrir le roman de Florence Miroux, L’Étrangère qui a perdu ses yeux dans le sable, le 7 novembre 2013 à partir de 18 h 30.

Le 7 novembre au Centre Culturel Algérien, Soirée de lancement du roman L’Étrangère qui a perdu ses yeux dans le sable de Florence Miroux
“En quelques heures, les allées du camp sont devenues le lit d’une rivière aux bras multiples. Hassein progresse dans la boue, la tête baissée pour se protéger de la pluie fine qui tombe sans discontinuer depuis le début de la nuit. Dans sa main, un peu de cette boue qu’il retient au creux de sa paume comme une eau sacrée. Il l’emmène à Alger. C’est ce qu’il se répète tandis qu’il avance, en costume trois pièces, vers l’Algérie. Il emporte avec lui la terre baignée par les eaux usées de la Folie, la terre des sacrifiés aux mains noires et des caïds aux maisons de papier. Il la portera au bled. Il verra bien alors comment les deux terres se mélangent.”

L'Étrangère qui a perdu ses yeux dans le sable, Florence Miroux

Florence Miroux mêle la grande et la petite histoire dans le récit d’une jeune femme française qui, portée par un besoin d’ailleurs viscéral, part vers l’Algérie. À travers le prisme du sentiment amoureux, l’auteur explore la part silencieuse d’hommes et de femmes aux origines mêlées dans le poids des secrets.

Le programme de la soirée

  • 18 h 30 : projection du court métrage Un homme à la mer de Samuel Langevin, parti à la rencontre de son père au travers d’images d’archives retraçant l’histoire des jeunes appelés français en Algérie
  • 19 h 10 : lectures d'extraits de L'Étrangère qui a perdu ses yeux dans le sable par Flore Tricon et François Copin, comédiens ; débat sur les thématiques du livre et du film animé par Marjorie Bertin (Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3)
  • 20 h : apéritif-dédicaces avec Florence Miroux

L'auteur

Avec ce premier roman, Florence Miroux, historienne de formation, spécialisée dans l’histoire des relations internationales, explore par le biais de la fiction des thèmes qui lui sont chers : le poids des secrets ; l’interaction entre la mémoire et l’Histoire ; l’itération entre la mémoire individuelle et les mémoires collectives et l’effet que cette itération produit sur l’Histoire en train de s’écrire ; le rôle du silence et du vide dans l’écriture des «partitions» individuelles et collectives.

Informations pratiques

Le 7 novembre 2013 à partir de 18 h 30

Centre Culturel Algérien
171, rue de la Croix Nivert - 75015 Paris

Métro Boucicaut (ligne 8) ou Convention (ligne 12)

Entrée libre

Rejoignez l'événement Facebook !